Le centenaire de la naissance de Nelson Mandela est l’occasion pour Métis de partir cette année pour l’Afrique du Sud, grand pays musical. Il n’y a pas de son typiquement sud-africain car ce pays possède certainement la palette de styles musicaux la plus riche du continent africain.

Les musiques traditionnelles ont assimilé et adapté depuis plus d’un siècle les traditions musicales européennes et américaines.
L’Afrique du Sud résonne également des musiques apportées par les Indiens installés dès 1860 à Durban.
Et dans le domaine classique, des chanteurs lyriques formés à l’école de l’Opéra du Cap, font désormais les belles heures des grandes scènes d’opéra du monde entier.

La musique a longtemps joué un rôle majeur dans la résistance à l’apartheid en Afrique du Sud et elle continue de mettre en avant les thèmes de liberté et de justice. Prenant le relais des grands de la musique sud-africaine d’hier, Miriam Makeba, Hugh Masekela, les Ladysmith Black Mambazo et les Mahotella Queens en tête, d’autres artistes sont encore à découvrir.

Des choeurs dans la grande tradition des chants a cappella zoulous, du blues, du jazz et de la chanson sud-africaine d’aujourd’hui mais aussi du chant lyrique et des airs de comédie musicale, interprétés par de talentueux musiciens sud-africains, de toutes origines, telles sont les différentes étapes de ce voyage musical auquel Métis vous invite.

Nathalie Rappaport
Directrice du Festival de Saint-Denis / Métis