Ophélie Gaillard

Élue « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la Musique Classique en 2003, elle se produit depuis lors en récital dans les salles les plus prestigieuses.
Ophélie Gaillard se spécialise très tôt dans la pratique du violoncelle ancien et classique et fonde en 2005 Pulcinella, un collectif de virtuoses historiquement informés, tous passionnés par l’interprétation sur instruments historiques.Leurs enregistrements consacrés à Vivaldi, Boccherini et Bach puis Carl Philipp Emanuel Bach en 2014 reçoivent les plus hautes distinctions discographiques.

Parallèlement, elle est aussi l’interprète privilégiée de compositeurs actuels, travaille en étroite
collaboration avec danseurs et comédiens, et enregistre pour Aparté plusieurs intégrales ovationnées par la presse : Bach, Britten, Schumann, Fauré, puis Chopin et Brahms.
L’on peut régulièrement l’entendre sur les ondes européennes, elle est invitée comme soliste par des orchestres prestigieux au Japon comme en Europe.

Pédagogue recherchée, elle est membre du jury du concours de l’ARD en 2010 et nommée professeur à la Haute Ecole de Musique de Genève en 2014.

Son album Dreams enregistré dans les studios d’Abbey Road avec le Royal Philarmonic Orchestra en 2011 puis le double CD Alvorada consacré aux musiques espagnoles et latinoaméricaines en 2015, élu Star Recording of the month par le Strad Magazine en décembre 2015 rencontrent un vif succès auprès d’un très large public. Ce programme mêlant musiques savantes et populaires espagnoles et sud-américaines sera en tournée en 2016 en France, en Italie (Festival MiTo), au Mexique (Festival Cervantino), notamment avec le chanteur brésilien
Toquinho. Sorti courant 2016 chez Aparté, le deuxième CD consacré à Carl Philipp Emanuel Bach a été plébiscité par la presse : Diapason d’Or, Choc de la Musique Classica, ffff Télérama, etc.

En juillet 2015, Ophélie Gaillard était invitée dans la prestigieuse série des concerts donnés dans la cour d’honneur du Palais Princier de Monaco, avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo placé sous la direction de James Judd. Un enregistrement avec cet orchestre et James Judd paraîtra chez Aparté au Printemps 2017 avec les concerti pour violoncelle de Korngold et de Bloch (Schelomo).

Ophélie Gaillard joue un violoncelle de Francesco Goffriller 1737 généreusement prêté par le CIC, et un violoncelle piccolo anonyme flamand.